Accueil

En venant découvrir notre région, vous serez submergés par le décor que vous offrent nos vignobles. La vue se perd sur un tapis verdoyant aux motifs rectilignes, ceux des rangs de vigne arpentés chaque jour par les hommes du terroir. Les chaillées plongent dans la vallée comme les marches d’un escalier géant baigné de soleil. Face aux coteaux, vous serez impressionnés par la hauteur des côtes parsemées de vigne, rendant ce paysage spectaculaire.

-AMPUIS, un peu d’histoire : Ce village semble devoir son nom au latin « emporium », emprunté au grec et désignant un marché ou une place de commerce.  En effet, un comptoir commercial aurait été installé à cet endroit, bien avant l’arrivée des Romains. Depuis l’époque Romaine, on cultive la vigne qui monte à l’assaut des coteaux escarpés. Il est possible également que le mot vigne, du grec « ampelos  » soit aussi à l’origine du nom de la commune.   Il y a deux mille ans déjà, des auteurs latins tels que Pline célébraient ce vin connu sous le nom de « vin viennois« .  Aujourd’hui, près de 200 hectares de vigne s’enracinent sur des terrasses  soutenues par des « échalas ».   Par-ci, par-là, de grands murs de soutènement signalent les noms en lettres géantes de négociants-éleveurs du vignoble. L’appellation Côte-Rôtie se regroupe sur deux terres séparées par un ruisseau et dénommées la « Côte Blonde » et la « Côte Brune« .    Il y résonne la légende du seigneur de Maugiron, seigneur d’Ampuis, qui aurait partagé le domaine entre ses deux filles, l’une blonde et l’autre brune, baptisant ainsi ces deux célèbres appellations.

Publicités